Actualité

Ouverture de la médiathèque

LA MÉDIATHÈQUE MUNICIPALE OUVRIRA

SES PORTES LE LUNDI 2 MARS

 

Après un an de travaux, la médiathèque est fin prête pour accueillir son public.

Elle ouvrira officiellement ses portes le lundi 2 mars, de 15h30 à 17h30, au 7 bis route du Temple (entre la crèche et le PAIJ). 

 

La consultation sur place et l’accès à tous les espaces sont libres et gratuits. Cependant, pour pouvoir bénéficier du prêt de documents, il est nécessaire de s’inscrire. Pour cela rendez-vous directement à la médiathèque. Il sera nécessaire de présenter une pièce d’identité, un justificatif de domicile de moins de 6 mois, et l’autorisation parentale pour les enfants de moins de 18 ans (fournie par la médiathèque). 

 

L’inscription à la médiathèque permet d’avoir accès à différents espaces et contenus : 

– un espace enfant avec albums, premières lectures, romans, documentaires jeunesse, contes, BD enfants, mangas et presse adaptés, 

– un espace jeune avec romans, documentaires, BD, mangas et presse jeunes, 

– un espace adulte avec romans, documentaires, BD, mangas et presse, 

– un espace «facile à lire» qui est un label attribué par le ministère de la Culture, pour proposer à des publics empêchés, un accès facilitant à la lecture avec la mise à disposition pour enfants et adultes de courts romans, de BD ou d’albums, 

– un espace multimédia avec DVD (fictions et documentaires), musique, ordinateurs et accès wifi gratuit, et un service payant de photocopies et impressions, 

– des ressources numériques, un service gratuit pour les abonnés leur permettant d’avoir accès à une multitude de films, documentaires, formations, presse, cours … le tout en ligne. 

 

Le catalogue est visible sur le site internet de la médiathèque (en cours de finalisation). Il permet également d’accéder à son compte personnel et de réserver en ligne les ouvrages sélectionnés. Une newsletter sera également envoyée tous les mois pour informer les abonnés des nouveautés disponibles, des ateliers, activités ou animations de la médiathèque. Une programmation culturelle verra le jour dans le courant de l’année. 

 

Diane SASSO-LAUNAY, responsable des lieux, ainsi que les bénévoles de la bibliothèque qui ont souhaité continuer l’aventure, vous accueilleront le lundi, mardi et jeudi de 15h30 à 17h30, et le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 12h et de 15h30 à 17h30.

 

Enfin, une journée «portes ouvertes» festive sera organisée prochainement, à l’attention de tous les Arésiens.


ACTION MONALISA

Active depuis maintenant deux ans L’équipe MONALISA du Centre Communal d’Action Sociale d’Arès, dont l’objectif est de lutter contre l’isolement de nos séniors, intervient chaque semaine en binôme au domicile des personnes âgées. 

 

Conversation, lecture, jeux de sociétés, petites promenades, goûters partagés, découverte de l’autre ont permis de tisser peu à peu des liens réconfortants, devenus précieux pour les personnes visitées ainsi que pour les visiteurs !

Au fil du temps notre équipe s’est étoffée et nous avons eu la satisfaction de pouvoir multiplier nos visites.

 

Nous avons donc à cœur de continuer à développer notre action et pour cela nous serons heureux d’accueillir au sein de notre équipe toute personne ayant envie de donner un peu de temps libre à nos anciens.

 

Par ailleurs, si vous-même souffrez d’isolement ou connaissez des personnes dans ce cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

 

Pour nous contacter, adressez-vous au CCAS – 7, rue Pierre Pauilhac (face à la mairie) – Tel. 05.57.17.01.01.


PERMANENCE BIBLIOTHÈQUE

Une permanence à l’ancienne bibliothèque municipale sera organisée à partir du lundi 3 février pour les retours des livres empruntés avant sa fermeture, et ce jusqu’à l’ouverture de la médiathèque (date à venir).

 

Permanences :

Lundi et vendredi de 15h30 à 17h30


COBAN : réalisations 2019

Lors de la cérémonie des voeux de la COBAN, une vidéo a été diffusée relatant toutes les réalisations de l’intercommunalité pendant l’année 2019.

 

Cette vidéo parle notamment de la nouvelle compétence prise par la COBAN à compter du 1er janvier 2020 : l’eau potable, ainsi que déploiement de la fibre ou encore du transport scolaire.

 


La stérilisation des chats : un acte de protection

Les chats sont des êtres sensibles, doués d’émotions, ressentant la douleur et le plaisir, la peur, la colère, la frustration, etc. Dotés d’une mémoire exceptionnelle leur permettant d’agir en fonction de leurs expériences, ils doivent être protégés contre :

  • toute souffrance,
  • l’abandon,
  • l’absence de soins et de prévention des maladies,
  • la maltraitance

La stérilisation est le premier acte de protection contre les abandons, les fugues, les maladies infectieuses, les tumeurs et leur cortège de souffrances.

Chaque année, les refuges accueillent des milliers de chatons qu’ils tentent de sauver et de placer à l’adoption.

Fortement impliquée dans ce combat depuis plusieurs années, la Confédération Nationale, porte-parole de 267 refuges indépendants, s’est associée au Conseil National de la Protection Animale dans la réalisation d’une brochure : La stérilisation des chats, un acte de protection.

 

Quelques chiffres :
63000 chats pris en charge annuellement par nos associations (errance et abandons) 
21800 stérilisations de chats libres pratiquées par nos refuges indépendants en collaboration avec les municipalités et les vétérinaires

 
 
 
 
 
 

Les jeunes de l’EPIDE à la Médiathèque

Le 21 janvier dernier, les jeunes de l’EPIDE de Bordeaux sont venus prêter main forte à la mise en place de la médiathèque.

 

Depuis sa création en 2005, l’Établissement Pour l’Insertion Dans l’Emploi apporte une réponse aux problématiques qui touchent une partie de la jeunesse :

  • Le décrochage scolaire,
  • Le chômage des jeunes,
  • Les inégalités et la discrimination, 
  • Le manque de cohésion sociale.

La mission première de l’EPIDE est de permettre aux jeunes les plus éloignés de l’emploi de s’inscrire dans une dynamique positive d’insertion et de les conduire à construire leur place, de façon durable, dans le monde du travail et dans la société, afin qu’ils deviennent acteurs de leur avenir.

Durant cette journée, les participants ont pu assister Diane, la responsable des lieux, dans la mise en place de la médiathèque : rayonnage, étiquetage, classement …
Un bon moyen pour ces jeunes de découvrir le monde de la bibliothèque et de la médiathèque afin de développer chez eux une éventuelle vocation.

La municipalité et la responsable de la médiathèque remercient chaleureusement tous les jeunes et leur éducateur au pôle citoyenneté, Stéphane Bouillon.

 

Plus d’infos sur l’EPIDE : www.epide.fr

 

 

 

 

 


Programmes de l’ALSH

Les programmes des vacances de février pour l’Accueil de Loisirs et Sports Vacances sont en ligne !

 

 

SPORTS VACANCES FÉVRIER 2020

 
 

PLANNING D’ACTIVITÉS DES MATERNELLES

 

PLANNING D’ACTIVITÉS DES ÉLÉMENTAIRES

 
 

 

 

 

 


Réouverture du parcours de santé et de l’aire de jeux de la gare

ARRÊTÉ REOUVERTURE AIRE DE JEUX DE LA GARE APRES TEMPETE

ARRÊTÉ REOUVERTURE PARCOURS SPORTIF APRES TEMPETE


Equipez votre toiture de panneaux photovoltaïques

En 2017, le territoire du Sybarval (Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre) produisait 419 GWh d’énergies renouvelables. L’objectif affiché dans le Plan Climat Air Energie est d’atteindre 708 GWh d’énergie renouvelable à 2024. Pour répondre en partie à cet objectif, le Sybarval a réalisé un cadastre solaire en régie. Il s’agit d’un outil permettant de connaitre le gisement solaire de l’ensemble du territoire, c’est-à-dire évaluer pour chaque toiture le potentiel de production d’électricité (solaire photovoltaïque) et/ou de la production d’eau chaude (solaire thermique). A ce jour, on estime le potentiel de production énergétique par le solaire à 1600 GWh sur la base de ce cadastre.

 

Chacun doit prendre sa part dans la transition énergétique et ainsi la mobilisation des habitants est primordiale. C’est pourquoi, le SYBARVAL a chargé le CREAQ (http://www.creaq.org/) de proposer des permanences neutres et gratuites pour les habitants et entreprises qui souhaiteraient installer du photovoltaïque sur leur toiture.

 

Comment faire ? C’est simple. Il suffit de prendre rendez-vous au 05 57 95 09 60.
Information sur le potentiel solaire de la toiture, sur le financement, sur la production ou l’autoconsommation, aide à la lecture de devis… venez poser toutes vos questions à notre expert lors d’une des permanences organisées dans toutes les communes du territoire (Andernos, Ares, Audenge, Biganos, Lanton, Lege Cap Ferret, Marcheprime, Mios, Arcachon, Gujan Mestras, La Teste De Buch, Le Teich, Belin Beliet, Le Barp, Lugos, Saint Magne, Salles).

 

Consultez les permanences de votre commune en cliquant ici.


Le brûlage à l’air libre des déchets verts, c’est interdit toute l’année !

Le brûlage à l’air libre des déchets verts, c’est interdit toute l’année !

 

Les Français produisent en moyenne 160 kg de déchets verts par personne et par an. Pour s’en débarrasser, 9 % des foyers les brûleraient alors que c’est interdit, ce qui représente près d’un million de tonnes de déchets verts brûlés à l’air libre chaque année en France (Source ADEME).

 

Les déchets verts, qu’est-ce que c’est ?

Les déchets verts sont issus de la tonte des pelouses, de la taille de haies et arbustes, des feuilles mortes, de résidus d’élagage et de débroussaillage, de l’entretien des massifs et d’autres déchets végétaux issus de parcs et jardins…

Particuliers, entreprises, collectivités, nous sommes tous concernés.

Ne brulez pas vos déchets verts …

Les polluants émis dans l’air lors d’un brûlage à l’air libre peuvent nuire à la santé.

Au-delà des troubles du voisinage générés par les odeurs et la fumée, ainsi que les risques d’incendies, le brûlage à l’air libre émet de nombreux polluants en quantité importantes dont les particules qui véhiculent des composés toxiques, et cancérigènes.

La France compte 3,5 millions de personnes souffrant d’asthme.

Les particules fines sont un facteur majorant du nombre et de l’intensité des crises d’asthme et d’allergies. Elles sont également à l’origine d’un grand nombre de décès anticipés : environ 48 000 décès anticipés en France dont 3 500 en Nouvelle-Aquitaine (Santé Publique France Juin 2016).

 

La collecte en déchetterie 

Vous pouvez y déposer vos déchets verts, ils y seront valorisés sous forme de compost.

Retrouvez toutes les informations relatives à la collecte en déchetterie sur le site internet de votre commune ou intercommunalité.

 

Si vous avez un jardin, valorisez-les ! Des solutions alternatives adaptées à vos besoins, plus respectueuses de la qualité de l’air et du sol existent.

Ces pratiques simples et peu coûteuses vous permettent de faire des économies de carburant et de temps.

 

Le broyage 

Petits et gros branchages broyés permettent de réutiliser les déchets verts sur place, en paillage ou en apport dans le composteur. Renseignez-vous pour un prêt de broyeur dans votre entourage (voisins, mairies, association, entreprises paysagères…).

 

Astuce pour broyer : vous pouvez passer la tondeuse sur vos petits branchages.

De plus en plus de communes proposent des services gratuits de broyage : renseignez-vous auprès de votre collectivité !

 

Le compostage individuel ou collectif

Tonte de pelouse et feuillage peuvent être mélangés avec vos restes de repas et épluchures de légumes. Cela permet de produire directement dans son jardin un engrais naturel et de qualité pour toutes vos plantes.

Dans le cadre de sa politique de sensibilisation à la réduction des déchets, la COBAN a souhaité développer le compostage qui constitue une activité permettant de valoriser sur place les déchets produits.

 

L’intérêt du compostage

30 % des déchets contenus dans le bac des ordures ménagères sont des déchets biodégradables (épluchures de légumes, coquilles d’œufs, restes de repas, sachets de thé et d’infusion, croûtes de fromage …).
Mélangés à des déchets de jardin (feuilles et plantes mortes, petites tailles de haies, gazon séché …) ils permettent d’obtenir un compost de qualité.

 

Conditions d’obtention d’un composteur

En bois de pin des Landes, un seul composteur par foyerpeut être obtenu au prix symbolique de 15 € (1/3 du prix réel).  Pour cela, il vous faut déposer ou envoyer au siège de la COBAN :

  • Une copie de justificatif de domicile sur le territoire de la COBAN,
  • Un chèque bancaire à l’ordre de « Régie Opération Composteur »

Le paillage

Le paillage est simple et peu coûteux. Il permet de nourrir et de conserver l’humidité des sols, de protéger du gel les végétaux fragiles et cela évite la pousse des mauvaises herbes. Feuilles mortes, brindilles et branches coupées en morceaux ou broyées, résidus de jardin sont disposés au pied des plantes et arbustes.

 

Astuces : 

  • Vous pouvez laisser l’herbe finement coupée par votre tondeuse sur votre pelouse : cela vous permettra d’économiser du temps, de l’eau et de l’engrais !
  • Lorsque vous faites appel à un prestataire de service pour tailler votre haie ou tondre votre pelouse, demandez-lui de broyer sur place vos déchets pour les utiliser en paillage ou dans votre composteur.

 

Adopter ces pratiques, permet de ne pas utiliser de produits chimiques et de faire des économies.